Catalogue Accessoires

Catégorie :
Marque :
News
Rechercher sur Joyce.fr
Mode : l'univers de la broderie Lesage
Sommaire en images

Histoire de la maison Lesage

 
Histoire de la maison Lesage
© Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet »

"Un couturier c'est comme un compositeur. S'il n'y a pas de musiciens pour jouer sa partition, il ne se passe rien" voilà comment François Lesage définit sa collaboration avec les couturiers.

A l'origine fournisseurs de Napoléon III, les familles Michonet puis Lesage, brodent depuis 1868. La vie de François Lesage est intimement liée à celle de la maison Lesage. Tout commence en 1924, lorsque  Albert Lesage et sa femme, Marie-Louise Favot, modéliste chez Madeleine Vionnet acquièrent l'atelier du brodeur Albert Michonet. Cet atelier est alors une référence du luxe, brodant aussi bien pour l’impératrice Eugénie que pour Charles Worth, l’inventeur de la haute couture.

Le couple Lesage se voit ainsi confier l’exclusivité des commandes de broderies de la maison Vionnet, un « coup de pouce » d’une figure de la mode, pour aider ce jeune couple qu’elle affectionnait.

Stimulés par cette collaboration de talent, Jeanne Paquin, Paul Poiret ou encore Elsa Schiaparelli, viennent confier leurs modèles aux Lesage…. C’est dans cette atmosphère de perpétuelle création que François Lesage grandit, au milieu de l’atelier et des brodeuses…

Visuel présenté:
Robe du soir en mousseline de soie vert dégradé, broderies de perles, de pierres vertes et fils d’or. Broderies de la Maison Lesage. 
« Les Années folles" à Galliera Madeleine Vionnet, vers 1924.




  
  

Publié par la rédaction Mode
le 07/01/2008
Note :5/5 
Notez cette page : 

Copyright © 1999-2016 Joyce.fr - Un site auFeminin.com Network - Mentions légales