News
Rechercher sur Joyce.fr
Dalloyau: sous le signe de la joaillerie
Sommaire en images


Gastronomie Dalloyau Louis XIV Versailles

 
Gastronomie Dalloyau Louis XIV Versailles
© DR


Famille de touche-à-tout, la lignée Dalloyau échange ses secrets de génération en génération. « Chez nous, l’ADN du bon goût et de la curiosité se transmet de manière naturelle » explique Christelle Bernardé directrice de la marque Dalloyau.

Culture, secrets et excellence sont les mots clés qui animent les équipes de créateurs de ces merveilles sucrées ou salées. Un art-de-vivre dont les traces remontent aux dernières années du XVIIème siècle…

Derrière les fastueuses fêtes organisées pour les Princes de Condé, on retrouve Richard et Charles Dalloyau. Alors que la Cour s’extasie sur le raffinement des mets, Saint-Simon écrit « personne n’a jamais porté aussi loin les agréments et la magnificence des fêtes. » Si l’on associe aux enchantements royaux le nom de Vatel, il ne faut en aucun cas négliger celui des Dalloyau… Murmuré, reconnu, il atteint les sommets le 14 janvier 1700, quand Charles est appelé  à Versailles.

Il entre à la paneterie de Louis XIV avec pour mission de fournir le pain le plus blanc et le plus croustillant possible... Devenu par la suite, officier de bouche, il assiste aux repas du roi et a sa place dans les cérémonies officielles.

Au-delà des connaissances culinaires, on célèbre l’envie d’innovation de ce cuisinier pas comme les autres. Cette capacité à surprendre se retrouvera chez Mathurin Dalloyau, chef de la fruiterie de la reine Marie Leszczynska, l’année de son mariage avec Louis XV.
Sur quatre générations, l’arbre généalogique de la famille va offrir un panorama complet de ces métiers de bouche exercés au plus haut niveau de l’Etat.




  
  

Publié par
le 27/11/2007
Note :5/5 
Notez cette page : 

Plan du dossier Dalloyau : cuisine et bijoux
Copyright © 1999-2016 Joyce.fr - Un site auFeminin.com Network - Mentions légales