News
Rechercher sur Joyce.fr
Stars : Le mythe de « l’enfant terrible »
Sommaire en images

Sarah Marshall

 
Sarah Marshall
© Sarah Marshall par Jean Claude Jitrois

Comment tout commence ?
Petite fille de Michèle Morgan, dès l’adolescence, Sarah est mannequin pour les plus grands noms de la couture, tels Jean-Claude Jitrois. Elle défile et commence à se faire un prénom. A 15 ans, elle est l’un des plus jeunes tops models. En 2001, elle pose pour la campagne Bertolucci.  

Son image d’enfant terrible
Au début des années 2000, la vie privée très tumultueuse de Sarah s’étale dans les médias. Mariée à Alexandre Anthony, fils de Richard Anthony, elle joue de toutes les provocations. Le couple jette en pâture sa vie sexuelle débridée, et affiche sans gêne son penchant pour la drogue. Ces évènements alertent les autorités qui placent leur enfant Zoltan dans un foyer. Au printemps 2004, le couple sort un livre, Les amants du destin. Ils tentent alors de justifier leurs comportements sulfureux par une maladie dont serait atteinte Sarah, la schizophrénie. Il faut attendre 2006 pour que le couple terrible se sépare.  

Sur le chemin de la sagesse...
La belle peut enfin voir clair. Après avoir connu l'enfer de la drogue, perdu la garde de son fils Zoltan, et mis fin à sa love story avec Alexandre Anthony, Sarah Marshall revit... Un long traitement dans un établissement spécialisé, le soutien de ses proches et du couturier Jean-Claude Jitrois, dont elle fut la muse, lui remet le pied à l'étrier. Elle a aujourd'hui un vrai travail dans les relations publiques.




  
  


Publié par la rédaction Culture
le 10/04/2007
Note :2/5 
Notez cette page : 

Copyright © 1999-2016 Joyce.fr - Un site auFeminin.com Network - Mentions légales