News
Rechercher sur Joyce.fr
Culture: Pieds nus pour visages connus
Sommaire en images



Les pieds : une histoire de psychologie

 
Les pieds : une histoire de psychologie
Les pieds de Vincent Delerm © Amélie Debray

Certaines les adorent quand d'autres osent à peine les regarder... Le pied est cette zone cachée ou exhibée. Un endroit de tous les fantasmes et tous les non-dits... "Le pied est peut-être la dernière incarnation de notre humanité originelle. Organe fonctionnel, pas toujours beau, il est ce qui nous reste d’intimité et de secret, parfois à découvert - nu mais le plus souvent chaussé ou paré", explique Jannick Thiroux, consultant en cosmétologie.

Quand on se penche sur les histoires autour du pied, on s'apperçoit que des sentiments triviaux s'y réfèrent. "Le pied, expression de la féminité, de la fertilité captive depuis la nuit des temps. En Chine par exemple, les jeunes filles se pliaient au rituel du bandage afin de transformer cette extrémité du corps en un objet recroquevillé et menu, ainsi les pieds bandés étaient considérés comme la partie la plus excitante du corps féminin" souligne Jannick Thirou.

Certains réalisateurs de cinéma comme Bunuel dans Le Journal d’une femme de chambre et Truffaut dans L'homme qui aimait les femmes ont illustré la fascination des hommes pour le pied féminin comme objet érotique et de passion pulsionnelle. C'est Freud qui en 1941 nous rapporte un cas de fétichisme du pied. Pour lui le pied devient ainsi un symbole phallique.





  
  

Publié par
le 08/02/2008
Note :3.7/5 
Notez cette page : 

Copyright © 1999-2016 Joyce.fr - Un site auFeminin.com Network - Mentions légales