News
Rechercher sur Joyce.fr
Interview vidéo : Clotilde Courau
Sommaire en images

Clotilde Courau, "La Môme"

 
Clotilde Courau, "La Môme"
© TFM Distribution

Vous jouez dans La Môme. Racontez-nous... 
J’ai tout fait pour participer à ce film et j’en suis ravie. C’est très agréable d’entendre la critique italienne ou allemande dire qu’il regroupe «la crème des acteurs français».
Et puis, travailler aux côtés de Sylvie Testud, Gérard Depardieu ou encore Jean-Paul Rouve, c’est formidable ! C’est un énorme cadeau pour moi de revenir au cinéma avec un tel film.

Quand Olivier Dahan vous a proposé de jouer Anetta, la mère d’Edith, vous avez immédiatement accepté ?
Oui, c’est un personnage très sombre qui, bien qu’il apparaisse très peu, joue un rôle déterminant : en abandonnant sa fille, Anetta a influencé ce qu’était Edith, son caractère.  

Connaissiez-vous Edith Piaf auparavant ?
Oui, très bien. Elle est entrée dans ma vie lorsque j’ai chanté «Irma la Douce» au théâtre de Chaillot et à l’Opéra comique. Marguerite Monod avait composé et écrit ces chansons pour elle, ce qui se ressent jusque dans le phrasé.
Quand j’ai su qu’Olivier Dahan faisait un film sur sa vie, j’ai tout fait pour faire partie de la distribution. Je lui ai dit : «Je suis à ta disposition pour ce que tu veux dans ton film.»
Il m’a vue dans le rôle d’Anetta, j’aurais aimé jouer celui de Titine, la prostituée qui s’attache à Edith enfant. Mais j’aurais peut-être apporté quelque chose de trop joyeux.

Comment jugez-vous Edith en tant que femme ?
C’est un personnage fascinant, bouleversant, tyrannique, détestable. C’était quelqu’un de très dur, je ne sais pas si j’aurais pu être amie avec elle. Elle n’a tellement pas eu d’amour que tout lui était presque pardonnable. Je crois que j’aurais été fascinée, que je l’aurais aimée, mais qu’elle m’aurait aussi agacée profondément.

Le film est lancé dans le monde entier. Vous allez en assurer la promotion ?
Dès que je le pourrai mais pas trop longtemps. Je ne suis pas assez carriériste pour laisser mes enfants : je ne suis pas comme Anetta, qui a abandonné sa fille pour faire carrière [rires].




  
  

Publié par la rédaction Culture
le 27/02/2007
Notez cette page : 

Plan du dossier Clotilde Courau interview filmé
Evénements
Expos de printemps
Le bon trio
L'interview All Black de Kendall Jenner
Midnight in Burgundy...Fashion Week Paris 2011-2012 : Drôles de looks !
Copyright © 1999-2016 Joyce.fr - Un site auFeminin.com Network - Mentions légales